Chauffe-eau vertical : performant et peu encombrant

vertical : performant et peu encombrant
5 (100%) 1 vote

Chauffe-eau vertical ou horizontal ? That is the question ! Les deux modèles de chauffe-eau ont leurs afficionados mais pour vous aider à y voir plus clair, BienChoisir fait le point sur les avantages (plus performant tout en étant moins encombrant que son homologue horizontal) du chauffe-eau vertical…

Chauffe-eau vertical : un gain de place appréciable !

Petit mais costaud ! À caractéristiques égales, un chauffe-eau vertical affiche des performances supérieures à celles d’un chauffe-eau horizontal. En effet, pour des besoins en eau chaude équivalents, un chauffe-eau vertical d’une contenance inférieure de 50 litres à un modèle horizontal sera largement suffisant tout en offrant l’avantage d’être moins encombrant.

Chauffe-eau vertical : où l’installer ?

Un chauffe-eau vertical se place de préférence dans une pièce déjà chauffée. Les éventuelles déperditions de chaleur s’en trouveront minimisées. À défaut, il est conseillé de réduire la distance séparant le ballon des points de puisage d’eau (la longueur maximum autorisée est de 8 mètres) et de procéder à l’isolation thermique des canalisations.

Qu’il soit fixé au mur ou posé sur le sol, le chauffe-eau vertical devra être relié à la terre et respecter la norme NF C 15-100 réglementant les installations électriques.
Attention, il existe des distances à respecter dès lors que l’on fixe son chauffe-eau vertical sur un mur. Ces distances sont variables en fonction de la nature du support (murs pleins ou creux).

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account