C’est quoi, une maison passive ?

C’est quoi, une maison passive ?
Notez cet article

Maison passive : peu gourmande en énergie

Aussi appelée « maison sans chauffage » ou « maison autonome », la maison passive a pour principale particularité d’être très peu gourmande en énergie. Ses performances parlent d’elles-mêmes. Jugez plutôt : une maison passive se contentera de 15 kWh/m2/an ! À titre de comparaison, rien qu’en chauffage, une habitation classique consommera 90% d’énergie en plus…
Pour parvenir à décrocher le label « maison passive », une habitation devra d’ailleurs montrer patte blanche… Ou plus exactement justifier que sa consommation annuelle (chauffage, eau, électricité) se situe en-deçà de 120 kWh/m2, que ses besoins annuels en chauffage sont inférieurs à 15 kWh/m2 et que son enveloppe est étanche (n50 ≤ 0,6 h-1).

Maison passive : mais quel est son secret ?

Pour réussir le tour de force de consommer jusqu’à 90% d’énergie de moins qu’une maison traditionnelle, la maison passive mise tout sur une utilisation non seulement rationnelle mais surtout optimisée de la chaleur produite par les rayons du soleil.
La totalité de ses parois, vitrées comme opaques, mais aussi sa toiture bénéficient ainsi d’une isolation renforcée. De plus, le moindre pont thermique est impitoyablement traqué, l’étanchéité à l’air est assurée, les apports solaires sont optimisés, le système de ventilation doit permettre de récupérer la chaleur, etc.

Maison passive : des économies à la clé

Si les performances des maisons passives, notamment en terme d’isolation thermique, contribuent indéniablement à faire baisser la facture de chauffage (et accessoirement à réaliser des économies), ce type d’habitations n’est pas forcément économique pour autant…
En effet, le « savoir-faire » requis pour les construire ainsi que les caractéristiques des matériaux utilisés sur le chantier font qu’une maison passive coûte plus cher (jusqu’à 20%) qu’une maison traditionnelle. En clair, il vous faudra quelques années avant de l’amortir.

Maison passive : quels sont les critères à respecter ?

L’appellation « maison passive » étant un label et non une norme, il est seulement conseillé de respecter certaines directives lors de sa construction. En plus de la limitation des besoins annuels en chauffage (15 kWh/m²) et des besoins en énergie (chauffage, eau, électricité) devant être situés en-dessous de 120 kWh/m², une maison passive devrait notamment comporter :

  • un système de ventilation discret (inférieur à 25bDa),
  • des parois opaques (murs) affichant un coefficient de déperdition thermique inférieur à 0,15W/m²K),
  • des parois vitrées orientées Ouest ou Est ne représentant pas plus de 15% de la surface habitable,
  • des appareils ménagers peu énergivores (classe énergétique type A), etc.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account