Construction : zoom sur les nouveaux matériaux

: zoom sur les nouveaux matériaux
Notez cet article

Le bois remis au goût du jour

S’il a longtemps été injustement sous-représenté dans le domaine de la construction (il ne représente que 6% du secteur), le bois est en passe de prendre sa revanche ! Noble, respectueux des nouvelles normes thermiques et résistant aussi bien à la traction qu’à la compression (ce qui n’est pas le cas du béton, par exemple), le bois est désormais à classer parmi les matériaux de construction modernes. Les bois structuraux de dernière génération, tels que le lamibois, les éléments murs-planchers en bois tourbillonné, le panneau contrecollé croisé ou encore le caisson plancher creux ont le vent en poupe et permettent toutes les folies architecturales.

La brique monomur, idole des truelles

Aussi performante en termes d’isolation thermique que phonique (les multiples alvéoles qui forment sa structure sont la bête noire des ponts thermiques), la brique monomur jouit également d’une excellente capillarité. Les murs qui en sont constitués respirent de façon naturelle et l’humidité de l’air ambiant, à l’intérieur de l’habitation, est maintenue à un taux optimal.

Le béton cellulaire (Thermopierre) a la cote !

Mélange de ciment, de chaux, de sable et d’eau auquel on ajoute de la poudre d’aluminium, le béton cellulaire allie légèreté et pouvoir isolant. En cause, les multiples petites bulles d’air emprisonnées à l’intérieur de sa structure. S’il reste cher, son excellente conductivité thermique permet, dans la plupart des cas, de pouvoir faire l’impasse sur une isolation complémentaire.

Le métal compte des fans de plus en plus nombreux

À l’instar des ossatures en bois, les structures métalliques permettent de s’autoriser de nombreuses libertés architecturales sans toutefois exploser le budget. En effet, une maison dont la structure est en métal coûte jusqu’à 20% moins cher qu’une maison maçonnée.

La fibre de verre, un matériau avec lequel il faut compter

Parce qu’elle permet d’innover, aussi bien dans le domaine de la construction qu’en architecture, la fibre de verre à laquelle on a mélangé de la résine (« pultrudé ») se « consomme » de plus en plus sous forme de profilé. Résistant (il peut se déformer sans se rompre) tout en étant souple, ce matériau est capable de supporter des courbures très importantes. De plus, il est léger, durable, demande peu d’entretien et offre de bonnes performances thermiques.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account