Comment renégocier son prêt immobilier ?

Comment renégocier son ?
4 (80%) 2 votes

La baisse des de immobilier est propice à la renégociation de son prêt immobilier. Si cela vous tente et si votre immobilier est assez ancien et répond à tous les critères pour que la nouvelle négociation soit intéressante pour vous, ce qui suit va vous intéresser. Pourquoi renégocier son prêt immobilier, quand et comment faut-il procéder ? Zoom sur quelques points clé.

Contexte actuel du prêt immobilier

Le constat du secteur de l’immobilier est le suivant : depuis fin 2015 et au cours des récents mois de l’année 2016, les taux de prêt immobilier ont connu une baisse rarement atteinte. En avril 2016, par exemple, il atteint une moyenne de 1,81 %, ce qui représenterait apparemment une chute rarissime et il faut remonter à la fin des années 40 pour en atteindre l’équivalent comme le faisait remarquer l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

La renégociation du prêt immobilier s’avère particulièrement attractive pour les anciens prêts. Preuve en est, les statistiques montrent que les Français se sont lancés de plus en plus dans la renégociation de leur prêt et ce, depuis mai 2014.

Pourquoi renégocier son prêt immobilier ?

Au vu de cette conjoncture favorable, il est tentant de renégocier son prêt immobilier. L’avantage est bien sûr, qu’en renégociant son prêt, l’emprunteur va tenter de le faire revoir à la baisse, ce qui implique pour son crédit, soit :

  • L’obtention d’une baisse des mensualités à partir de la renégociation jusqu’à la fin du remboursement;
  • La réduction de la durée totale du remboursement restant dû, sans toucher au montant des mensualités.

Qui peut être concerné (et avantagé) par une renégociation de prêt immobilier ?

La plupart des personnes qui ont emprunté entre l’année 2008 et 2014 ont connu un taux supérieur à 3,20 % et pourraient bénéficier de substantielles économies en renégociant leur prêt immobilier sous certaines conditions.

A noter : renégocier son prêt immobilier n’entraîne pas d’indemnités de remboursement anticipé (IRA) ni de frais pour une nouvelle garantie. Contrairement au rachat de crédit, la renégociation du prêt immobilier n’entraînera que des frais de dossier.

Quelles sont les conditions optimales pour renégocier son prêt immobilier ?

Durée
Le temps de remboursement restant doit être suffisamment long et généralement supérieur à la durée écoulée.

Ecart entre le taux actuel et le taux d’origine
Cet écart devra être d’au moins 1 point. Toutefois, pour un montant de crédit à plus de 250 000 euros et/ou une durée supérieure à 20 ans, un écart de 0,7 points est suffisant.

Capital restant dû
L’avis des experts varie sur ce point. Certains, comme Capfi par exemple, situent le capital plancher à 50 000 euros tandis que d’autres, l’évaluent à 70 000 euros.

A noter : il n’est pas conseillé de se lancer dans une renégociation ou un rachat de crédit si vous envisagez la vente de votre bien immobilier dans les deux ans.

Quelle est la procédure à suivre pour renégocier son prêt immobilier ?

Vous voulez renégocier votre prêt immobilier mais vous vous demandez comment procéder ? Voici les grandes étapes à suivre :

1ère étape
Reprenez contact avec votre banquier pour savoir :

  • S’il est d’accord sur le principe d’une renégociation;
  • A quelles conditions (coût des frais de dossier, etc.).

2ème étape
S’il est d’accord, ficelez bien votre dossier, au même titre que vous le feriez pour un prêt initial. S’il refuse ou si vous trouvez que les frais sont trop élevés, il vous reste à prospecter d’autres organismes bancaires et à faire votre comparatif.

3ème étape
Vous choisirez l’établissement dans lequel vous choisirez un nouveau prêt à taux plus avantageux pour rembourser le crédit initial.

A noter : Si vous manquez de temps, ou si vous souhaitez bénéficier de l’avis d’un expert bien placé sur le marché du crédit immobilier, vous pourrez dépêcher un courtier en crédit immobilier pour faire ce travail de fond. Mais, dans ce cas, sachez que vous devrez prévoir des frais de courtage.

Les conseils indispensables avant de renégocier son prêt immobilier

1. Rares sont les banques qui acceptent facilement de renégocier un taux pour un crédit immobilier. Lorsqu’elles acceptent, c’est souvent pour leurs meilleurs clients et, par conséquent, de façon exceptionnelle.

2. S’adresser à un nouvel établissement, c’est comme travailler pour un nouvel employeur. Il faut faire ses preuves. Si vous étiez un bon élément et que vous avez su faire face aux remboursements de votre prêt initial, il faudra tout de même penser à faire un dossier « au carré » dans un nouvel organisme, dans le cas d’un rachat de crédit. En outre, n’oubliez pas que vous devrez ouvrir un compte et que quelques frais supplémentaires seront à prévoir.

3. Pour une renégociation du taux de prêt immobilier, les frais de dossier sont généralement compris entre 500 et 800 euros.

4. Un rachat de crédit implique plus de frais que la renégociation du taux avec votre banquier.

5. Quant aux frais de courtage, ils sont variables selon les agences. En général, les honoraires avoisinent les 900 à 1 000 euros. Les courtiers que l’on trouve sur internet ont un autre mode de rémunération. Par exemple, Meilleurtaux se fait verser une commission par la banque qui représente environ 1 % du montant du capital emprunté, ceci à titre d’apporteur d’affaires.

6. Vous pourrez préparer votre dossier en amont. Par exemple, faire une étude de prix, préparer votre futur dossier ou faire des simulations afin de trouver la solution idéale peut se faire directement sur certains sites internet, comme meilleurtaux.com.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account