Travaux de rénovation en 2019 : les aides disponibles



Travaux de rénovation en 2019 : les aides disponibles
1.2 (23.17%) 63 votes

Faire des travaux de rénovation énergétique permet de réaliser des économies sur la facture et d’améliorer le confort thermique de son logement. C’est aussi faire un geste pour l’environnement en choisissant des équipements plus propres. Si ces travaux représentent un coût de départ, ils seront vite amortis par les économies d’énergies qui en découleront. En outre, les aides de l’Etat et des collectivités sont reconduites en 2019 et, pour certaines, améliorées, ce qui devrait inciter plus de foyers à réaliser des travaux en 2019. On fait le point.

La rénovation énergétique : avez-vous des travaux à faire en 2019

Pourquoi faire des travaux de rénovation énergétique ?
Un immeuble ancien ou une maison « dans son jus » peuvent avoir quelques travaux à faire, même si cela ne se voit pas forcément à première vue. C’est souvent l’isolation qui fait défaut :

  • Combles et toit sans isolation ;
  • Fenêtres d’origine avec simple vitrage ;
  • Joints d’étanchéité usés ;
  • Murs humides dus à une isolation absente et des infiltrations ;
  • Isolation à faire au niveau du plancher bas car le terrain humide fait remonter toute l’humidité dans la maison par capillarité et entraine de nombreux problèmes (moisissures apparentes, salpêtre, début de fissures, atmosphère peu saine…) ;
  • Chaudière d’origine fonctionnant au fioul ou charbon, peu écologique et énergivore car assez ancienne ;
  • Etc.

Les travaux de rénovation énergétique vont permettre :

  • D’apporter un meilleur confort thermique dans toute la maison,
  • De dépenser moins sur la facture d’énergie (moins de chauffage, moins de climatisation) ;
  • De rendre une maison plus saine pour ses occupants ;
  • D’opter pour des solutions plus écologiques en remplaçant par exemple des énergies fossiles par des énergies renouvelables ;
  • De façon générale, d’entretenir votre bien immobilier et lui permettre ainsi d’acquérir une plus-value.

Tout le monde peut-il faire des travaux de rénovation énergétique ?
L’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a mis en place tout un réseau et un service public pour informer tous ceux qui souhaitent faire des travaux énergétiques mais ne savent pas par où commencer. Le réseau FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Energétique) conseille et oriente sur les travaux d’isolation, d’étanchéité, de chauffage et climatisation, de ventilation et sur les moyens de produire son électricité, par exemple.
Le but est d’informer sur l’importance des travaux de rénovation énergétique. En parallèle, l’Etat continue de favoriser ces travaux d’une extrême importance pour améliorer la qualité de l’environnement, en distribuant des aides financières depuis quelques années. Vos travaux de rénovation énergétique seront encore, en 2019, aidés financièrement par l’Etat et les collectivités.
Et pour ceux qui sont encore réticents pour avancer des frais importants pour des travaux en 2019, l’Anah (Agence Nationale de l’habitat) poursuit ses actions d’aide pour les ménages modestes, en situation de précarité énergétique en aidant au financement de leurs travaux de rénovation.

Quelles aides financières en 2019 pour la rénovation énergétique ?

Quelles seront les aides maintenues ou modifiées par le projet de loi finances 2019 pour vos travaux de rénovation énergétique ? On fait le point.
Le Crédit d’impôt transition énergétique, maintenu en 2019
Le CITE permet d’obtenir une baisse d’impôt pour vos travaux de rénovation énergétique.
En 2019, le CITE permet de déduire 30 % du coût des travaux (montants plafonnés) pour les foyers qui sont imposables. Pour les ménages non imposables, ils bénéficieront eux aussi d’une aide qui leur sera versée par chèque.
Les plafonds pour le montant global des travaux est :

  • Pour une personne seule : de 8 000 euros ;
  • Pour un couple : de 16 000 euros.
  • Pour toute personne à charge supplémentaire dans le foyer : + 400 euros

A noter : le projet de l’Etat consistant à modifier le versement du Crédit d’impôt, pour permettre aux ménages de disposer de l’aide plus rapidement, plutôt que d’attendre l’année suivante (impôt), en le transformant en prime, pourra finalement voir le jour au 1er janvier 2020. L’aide sera alors versée sitôt les travaux achevés et non plus l’année suivante.
Pour les travaux de rénovation fenêtres, le CITE est maintenu à 15 % jusqu’au 31 décembre 2019 (voir notre article : crédit d’impôt 2019 fenêtres).
Cumulable avec les primes énergie, le CITE 2019 pourra vous aider à financer par exemple :

  • Les travaux d’isolation (combles, parois, toiture) ;
  • L’achat d’une chaudière à condensation ;
  • L’achat et l’installation d’une pompe à chaleur…

Pour vérifier si votre projet de travaux  de rénovation énergétique est éligible au Crédit d’impôt, faites établir des devis chiffrés et détaillés pour avoir une idée du coût global de vos travaux. Enfin, n’oubliez pas que l’éco-conditionnalité est toujours d’actualité en 2019 et que vous devrez obligatoirement passer par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

L’éco-prêt à taux zéro : maintenu et amélioré en 2019

L’éco-PTZ sera non seulement maintenu jusqu’en 2021 mais également amélioré pour vos travaux de rénovation énergétique en 2019.
L’amélioration tient aux conditions d’accès qui sont assouplies et permettent aux ménages d’avoir accès à ce prêt sans conditions de ressources.
Ce prêt a été modifié aussi par rapport aux conditions d’éligibilité précédentes qui étaient, rappelons-le :

  • Travaux de rénovation concernant un logement construit avant le 1er janvier 1990 ;
  • Travaux effectués impérativement dans la résidence principale.

Aujourd’hui, les conditions d’éligibilité sont les suivantes :

  • Travaux de rénovation concernant un logement de plus de 2 ans ;
  • Travaux effectués soit dans votre résidence principale soit dans votre résidence secondaire.

Le prêt pourra atteindre au maximum 30 000 euros sans intérêts, avec une période de remboursement pouvant s’échelonner sur une durée maximale de 15 années.
Ce prêt bancaire pourra servir à financer des travaux de rénovation tels que :

  • Les travaux d’isolation (toiture, murs,) ;
  • Le remplacement d’un vieux chauffage par un chauffage écologique ;
  • Le choix des énergies renouvelables pour chauffer son logement ;
  • Etc.

La TVA à taux réduit, toujours d’actualité pour vos travaux en 2019
La TVA appliquée par votre artisan est de 5,5 % pour tous vos travaux de rénovation énergétique. Ce taux réduit permet de faire baisser la facture.
Vous devez faire facturer la fourniture et la main d’œuvre par la même entreprise ou votre professionnel artisan RGE. N’oubliez pas de conserver vos factures car elles peuvent parfois être demandées.
La TVA à taux réduit est cumulable avec d’autres aides financières, ce qui fait faire de belles économies sur la facture finale de vos travaux de rénovation !
Les aides de l’Anah : un impératif pour aider les foyers modestes dans leurs travaux
L’Agence Nationale de l’Habitat continue de subventionner les travaux de rénovation énergétique, en particulier pour les ménages modestes et très modestes, en situation de précarité énergétique.
Pas de changement à prévoir en 2019 : les aides sont reconduites.
Le programme « Habiter Mieux » reste d’actualité. Pour consulter, les plafonds de revenus fiscaux des ménages et évaluer les aides auxquelles vous pouvez prétendre, rendez-vous sur le site de l’Anah (www.anah.fr).
Comme pour la plupart des aides financières octroyées pour la rénovation énergétique, vous devez faire faire vos travaux de rénovation par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
Le plus en 2019 : Le député LREM (Mathieu Orphelin) a proposé un amendement qui a été adopté et permet de proposer à des ménages modestes des audits énergétiques entièrement gratuits. Ceci concernerait environ 15 000 bénéficiaires du dispositif « Habiter mieux ».
La prime énergie : maintenue, elle peut rembourser 100 % de certains travaux
Les fournisseurs d’énergie qui participent au dispositif CEE (Certificats d’économie d’énergie) proposent cette année, pour la 4ème période des primes pour financer des travaux de rénovation énergétique. Avec un niveau d’obligation à 1600 TWh3, les primes accordées aux consommateurs se trouvent augmentées d’autant et peuvent atteindre des centaines d’euros si les travaux correspondent aux exigences imposées.
Vous avez des travaux de rénovation énergétique à faire en 2019 ? Pour faire votre demande de prime, il faut :

  • Demander un devis à un professionnel RGE ;
  • Faire une simulation en ligne gratuite, de votre prime énergie pour connaitre le montant de l’aide (avant signature du devis) ;
  • Si l’aide vous convient, vous pourrez valider le devis et faire commencer les travaux de rénovation ;
  • Le dossier en ligne est ensuite complété et validé par vous et votre artisan ;
  • Enfin, vous recevez votre prime énergie par chèque environ 4 semaines après.

Travaux de chauffage et d’isolation en 2019 : deux primes pour financer ces travaux !
La prime coup de pouce économies d’énergie, que l’on connaissait depuis février 2017 est maintenue jusqu’à fin décembre 2020, tout en changeant dans ses modalités puisqu’elle n’est plus soumise à des conditions de ressources mais applicable à tous. Elle peut aller jusqu’à 4 000 euros, ce qui n’est pas négligeable.
Elle se scinde en deux dispositifs :

  • La prime coup de pouce chauffage ;
  • La prime coup de pouce isolation.

La prime coup de pouce chauffage est attribuée dès lors que vous remplacez une vieille chaudière (fioul, charbon, gaz) par un dispositif moins polluant, tel que :

  • Pompe à chaleur hybride,
  • Poêle biomasse,
  • Chaudière biomasse,
  • PAC air/eau et eau/eau
  • Chaudière gaz très haute performance,
  • Système solaire combiné,
  • Raccordement à un réseau de chaleur ENR

La prime coup de pouce isolation permet à tous – sans conditions de ressources – d’isoler les combles perdus ou le plancher bas pour 1 euro.
Travaux 2019 : une exonération de taxe foncière pour les propriétaires
Les propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation en 2019 dans un logement ancien (antérieur à 1989) pourront bénéficier d’une exonération de leur taxe foncière pendant 5 années, avec un taux d’exonération allant de 50 à 100 %.
Le chèque énergie revu à la hausse : un coup de pouce pour les ménages modestes
Ce chèque coup de pouce est envoyé aux ménages modestes en fonction des revenus fiscaux du foyer.
Ce chèque est destiné à améliorer le quotidien en aidant à régler les factures d’énergie du foyer. En 2019, il est passé à 200 euros.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2019 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account