Monte-escalier électrique : gagnez en autonomie !

électrique : gagnez en autonomie !
4 (80%) 1 vote

Le monte-escalier électrique permet aux personnes dont la mobilité est réduite de retrouver une certaine autonomie en leur facilitant l’accès à l’étage de leur domicile. Découvrez les différents modèles disponibles sur le marché…

Comment fonctionne un monte-escalier ?

Relié à des rails eux-mêmes fixés aux marches de l’escalier, le siège élévateur électrique fonctionne à l’aide de batteries qu’il est nécessaire de recharger régulièrement. Une télécommande (située en haut /en bas de l’escalier ou dans l’accoudoir) permet de l’appeler ou de le mettre en marche.

Quels sont les modèles les plus répandus ?

Il existe des monte-escaliers droits ou tournants. Certains sont équipés de ceintures de sécurité, d’une option « coupe-circuit » (le monte-escalier se bloque dès que la personne se lève du siège) ou d’une option « capteur » (permettant de détecter tout objet qui gênerait le passage du monte-escalier)

Quels sont les avantages d’un monte-escalier ?

Le monte-escalier est plus simple à installer que la plate-forme élévatrice ou encore que le mini-ascenseur. Silencieux et peu encombrant (on peut le replier après chaque utilisation), il s’adapte à la plupart des intérieurs.

Côté inconvénients…

Le principal défaut du monte-escalier électrique est son prix, relativement élevé. Côté budget, il faut compter entre 3 000 € et 10 000 € (installation comprise) pour un monte-escalier électrique. Si vous le souhaitez, Bienchoisir.fr vous met donc en relation, sans aucun engagement de votre part et dans les meilleurs délais, avec des professionnels localisés près de chez vous afin qu’ils vous proposent des devis.

Bénéficiez d’aide pour installer votre monte-escalier !

Dans le cadre de l’amélioration de votre habitat, l’Etat a mis sur pied plusieurs dispositifs pour vous aider à financer l’installation de votre monte-escalier. Vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d’un crédit d’impôt de 25 %, de la TVA à 7 % ou à 5,5 % pour les personnes à mobilité réduite. Vous pouvez aussi profiter de subventions et de crédits. Renseignez-vous auprès de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) et du réseau associatif PACT.

1 Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account