Comment choisir ses fenêtres ?

Comment choisir ses fenêtres ?
4.3 (86.67%) 3 votes

Vous avez décidé d’installer des fenêtres dans votre nouvelle maison ou de changer les fenêtres existantes ? Quels critères prendre en compte pour bien choisir ses fenêtres ? Que faut-il savoir avant l’installation ? Quelles sont les aides financières pour financer des fenêtres et améliorer l’isolation de sa maison ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour choisir ses fenêtres.

Quand et pourquoi changer ses fenêtres ?

D’après le CSTB (Centre Scientifique du Bâtiment) la durée de vie moyenne d’une ne peut excéder 30 ans. Il faut donc envisager d’en changer si vous habitez dans une maison ancienne. En outre, si votre maison est récente mais que l’isolation n’est pas aux normes, gardez à l’esprit que les fenêtres peuvent représenter jusqu’à 25 % des déperditions énergétiques de la maison.

Les éléments qui vont entrer en compte dans le choix des fenêtres seront :

  • Leur aspect pratique : qualité de la luminosité, confort, aération;
  • Leur aspect technique : isolation performante et par conséquent économique;
  • Leur aspect esthétique : prendre en compte le cadre harmonieux des fenêtres qui devra s’adapter au style de la maison;
  • Leur aspect protection : à savoir, isolation acoustique par rapport à la rue, protection contre les intrusions (sécurité).

Quelles caractéristiques prendre en compte pour le choix de ses fenêtres ?

Forme, styles, matériau, double ou triple vitrage ? Vous devrez opter pour l’un ou l’autre selon les critères particuliers de votre habitat.

La forme
Même si vous êtes très créatif, il n’est pas toujours possible de laisser libre court à son imagination pour choisir la forme de ses fenêtres. Il existe par exemple des obligations édictées par la copropriété, et parfois, des contraintes de respect architectural lorsqu’une maison est située dans une zone classée. Enfin, vous pourrez être tenu de respecter une harmonie de formes entre les portes et les fenêtres exposées sur une façade.

Les styles
En matière de style, il y en a pour tous les goûts :

  • Fenêtre à 2 vantaux, porte-fenêtre, baie vitrée coulissante, velux, vasistas, format panoramique…
  • Fenêtre avec dormant caché,
  • Fenêtres motorisées pour les zones plus difficiles d’accès,
  • Fenêtres avec alarme de sécurité intégrée…

Et tous les budgets !

Les matériaux
Selon vos goûts, le style de votre maison, et votre budget, vous pourrez opter pour l’un ou l’autre des matériaux suivants :

  • Le bois : il est idéal pour un style ancien mais il nécessite de l’entretien;
  • L’alu : ce matériau a la meilleure durée de vie mais s’avère relativement cher à l’achat;
  • Le PVC : c’est un matériau de bon rapport qualité/prix;
  • Mixte (exemple : PVC/Alu) : ce matériau offre une bonne performance énergétique.

Le vitrage
Le vitrage varie en qualité et en variétés : opaque, verre spécifique pour une salle de bain, ou verre securit pour une baie vitrée. D’un point de vue isolation, qu’elle soit acoustique ou thermique, rien ne remplace le double-vitrage ou le triple-vitrage. Le coût peut être diminué grâce à l’octroie d’aides et de subventions allouées par l’État dans le cadre de l’amélioration de la performance thermique.

L’installation
Aspect non-négligeable, l’installation de fenêtres doit être effectuée par un professionnel qualifié. Artisan-menuisier ou miroitier, ces professionnels auront également un label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) si vous envisagez de demander des aides financières de l’État et d’améliorer l’isolation de votre habitat par la pose de nouvelles fenêtres.

Que faut-il savoir avant de faire installer des fenêtres ?

Si vous remplacez vos anciennes fenêtres, votre artisan professionnel procédera tout d’abord à la dépose de l’existant, puis à la pose de nouvelles fenêtres. Nous vous conseillons, avant ce changement de faire établir un bilan thermique de votre logement, ceci vous permettra de ne pas vous tromper dans le choix de vos nouvelles fenêtres. Pensez à faire établir plusieurs devis. Le devis retenu vous servira pour vos démarches auprès des administrations publiques et vos demandes de subventions. Dès que vous aurez un accord pour un prêt, une aide financière ou autre, vous pourrez faire procéder au début des travaux.

Dans le cadre de la performance énergétique et de la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012), la qualité d’une fenêtre répond à des normes précises, chiffrées par des coefficients. Il existe 3 principaux coefficients :

  1. Le coefficient Uw, exprimé en W/(m².K) définira la performance de l’isolation thermique. Plus ce coefficient est faible, meilleure sera l’isolation. Idéalement, les fenêtres auront un coefficient compris entre 1,2 et 1,5 W/(m².K).
    A noter : ce coefficient figure sur chaque fiche technique de vitrage acheté en France.
  2. Le coefficient Sw (ou FS) définit le Facteur Solaire, à savoir la capacité de transmission de la chaleur par la fenêtre. Plus ce coefficient est élevé, plus il laisse entrer d’énergie solaire.
  3. Le coefficient TLw, il définit le facteur de transmission lumineuse et représente la capacité de la fenêtre à transmettre le rayonnement solaire et la luminosité à l’intérieur de votre maison. Un coefficient TLw élevé correspond à un vitrage qui laisse passer beaucoup de luminosité.

Quelles sont les aides et subventions pour financer mes fenêtres

Depuis le Grenelle de l’Environnement, l’État a mis en place des aides financières et subventions pour favoriser les travaux d’amélioration thermique dans l’habitat. Vous pourrez en bénéficier pour vos nouvelles fenêtres si celles-ci correspondent au niveau de performance énergétique minimum imposé et si elles sont installées par un artisan RGE, ce label assurant que l’installation sera faite dans un souci de respect de l’étanchéité à l’eau et à l’air.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique () de 30 % sur vos travaux, la TVA réduite de 5,5 %, ou encore les aides de l’Anah pour les foyers les plus modestes, offrent l’avantage de pouvoir faire effectuer des travaux essentiels à une bonne isolation et la pose de nouvelles fenêtres offrant plus de confort, de sécurité et d’esthétisme à votre logement.

1 Commentaire
  1. Patrick 3 mois Il y a

    Bonjour,
    Merci pour cet article. Au niveau du choix du matériau pour le châssis, il est à noter que :
    – le bois présente les meilleures performances en termes d’isolation
    – le PVC ne nécessite que très peu d’entretien
    – l’aluminium a pour avantage de s’adapter à tout type d’habitat, moderne comme ancien. Cependant, si on opte pour l’aluminium, il est recommandé de choisir un châssis avec rupture de pont thermique afin de renforcer ses qualités isolantes. Sans le système de rupture de pont thermique, un cadre en aluminium est moins isolant que du bois ou du PVC.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account