Salle de bains : respectez les normes de sécurité électriques

: respectez les normes de sécurité électriques
Notez cet article

Vous rénovez votre salle de bains ou vous voulez savoir si votre salle de bains respecte toutes les normes de sécurité électrique ? Pour le savoir, faites le test…

Les dans la salle de bains

Le respect des normes électriques est impératif pour échapper aux dangers de l’électrocution. Les raccords à l’électricité à l’intérieur d’une salle de bains devront suivre certaines règles strictes. Il existe notamment la norme NF C 15-100 à laquelle les installations (lave-linge, chauffe-eau ou encore prises électriques) doivent se conformer. Il y a aussi le sigle NF-Electricité qui est obligatoire pour tous les appareils électriques et le système DRHS pour un coupe-circuit automatique. Pour une sécurité optimale sur l’ensemble de la pièce, le respect de ces normes est imposé.

Toutes installations électriques doit être étanches !

En règle générale, les pièces humides dans une habitation sont soumises à des mesures strictes en termes de sécurité, de chauffage et d’appareils électriques. Cela concerne notamment la salle de bains qu’elle soit ou non placée sous les combles. Toutes les installations électriques doivent être bien étanches et rattachées à la terre à l’aide d’un fil vert ou jaune de section 4 mm.

  • Les équipements électriques doivent ainsi être de classe II et selon le sigle NF-Electricité.
  • Les différentes possibilités de circuits électriques de chauffage, d’éclairage ou tout appareil doivent être sous la protection du dispositif DRHS ou Disjoncteur Différentiel Haute Sécurité 30 mA qui coupe de manière automatique le courant en cas d’éventuelle fuite. En effet, l’interrupteur général n’est admis qu’en volume 3. L’idéal est de le placer en dehors de la salle de bains.
  • L’armoire de toilette avec une prise de courant et un interrupteur est acceptée dans les volumes 2 et 3.
  • Les prises de courant pour les rasoirs de 20 à 50 V sont admises dans les volumes 2 et 3.
  • En ce qui concerne le chauffage, il doit être placé au sol s’il y a assez de surface libre. Pour le sèche-serviettes, il doit être conforme à la classe II dans le volume 2 et à la classe I dans le volume 3. Il peut également être suspendu sur le panneau de mur libre.

Les normes de sécurité du chauffe-eau dans la salle de bains

Pour un chauffe-eau alimenté par le gaz, il doit être installé dans un espace ventilé. Les mises en garde du fabricant doivent être suivies en termes de taille de la salle de bains, de ventilation pour éviter les risques de l’intoxication au monoxyde carbone.

Pour un chauffe-eau électrique, il faut bien assurer l’accroche de cet appareil sur le mur pour éviter les risques d’accidents. Sinon, pour une installation au sol, il est important de vérifier la résistance du plancher face au poids Il faut également prendre en considération la dilatation de la canalisation de sortie. Il convient de prévenir l’écoulement en bas du groupe de sécurité. Pour ce faire, la vidange doit se faire régulièrement.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account